Mes astuces écolo pour faire de la couture responsable

couture responsable

Tu aimes la couture et tu aimes aussi prendre soin de la planète ?

Peut-être t’es-tu mise au zéro déchet à la maison ou y songes-tu ?

La couture est un loisir tellement passionnant et tellement prenant qu’on pourrait avoir tendance à acheter trop, à produire plus qu’il n’en faut et à faire pas mal de déchets

Entre les bobines de fil vide, les chutes de tissu, les chutes de papier à patron… Les poubelles peuvent assez vite se remplir.

Pour autant, on ne pourrait vraiment pas se passer de couture ! On est bien d’accord là-dessus 😉

Au fil de mes cousettes, je me suis souvent demandé quelles alternatives je pouvais trouver pour réduire mes déchets et coudre de manière plus responsable.

J’ai d’abord commencé par m’interroger sur l’utilité de mes cousettes et sur comment coudre de manière plus responsable ma garde-robe.

J’ai écrit un article sur le sujet si cela t’intéresse : il s’agit de mes 5 conseils pour pratiquer la slow couture !

Dans cet article, je vais te donner quelques astuces que je pratique au quotidien pour atténuer un peu mon impact couturesque sur l’environnement !

Prête à lire mes astuces écolo pour faire de la couture éco-responsable ? 😊

Rassure-toi, cet article n’est pas du tout destiné à te culpabiliser.

On fait chacun(e) ce que l’on peut, à notre échelle, selon nos moyens, nos valeurs et nos possibilités.

J’avance moi-même peu à peu et pas à pas vers le zéro déchet. Il ne faut pas tout entreprendre d’un coup, au risque de se démotiver et se décourager ! Un mot d’ordre par ici : TO DO TOUT DOUX 🙂

Table des matières

débutant couture

Mon astuce écolo (et économique) préférée pour faire de la slow couture : faire de la récup’

On entre là dans mon astuce préférée : la récup’ !

Il s’agit d’une activité créative qui me passionne ! Recycler, imaginer ce qu’on peut faire avec ce qu’on a déjà !

Souvent, je crée des cousettes que je n’imaginais même pas à la base : elles me viennent sur la base du matériel que j’ai en main.

La couture est un formidable levier pour faire de l’upcycling (faire du neuf avec du vieux). Grâce à ton savoir-faire tu peux réutiliser de la matière déjà existante et la revaloriser !!

Et tu vas te sentir méga-fière de toi une fois ta cousette recyclée terminée !

Que peut-on recycler grâce à la couture ?

couture zero déchet

Tous les systèmes de fermetures des vêtements, accessoires et sacs à main peuvent être réutilisés pour faire de la couture responsable

Je récupère pas mal de matériel : les fermetures éclair et les boutons des vêtements abimés, les velcros, les dentelles, les boucles des ceintures usagées, les fermoirs à sac à main, les bandoulières même parfois, qui peuvent servir pour un nouveau sac.

Dès qu’un vêtement de ta garde-robe est abimé, tu peux commencer à faire ta récup dessus.

N’hésite pas à demander à ton entourage s’ils ont des vêtements et accessoires qui ne servent plus.

Tu peux aussi te rendre en friperie.

Il y a plusieurs possibilités pour faire de la récup de matériel ! 😊

Il suffit juste de se munir d’un découd-vite et de ciseaux.

Et en plus, tu vas faire des économies !!

Slow couture : utilise des tissus de seconde main

upcycling couture

Alors là…. Tout est permis !! C’est une partie que personnellement j’ADORE !

Tu peux chiner des vieux rideaux, des vieilles housses de couettes, des dessus de lit, des nappes… Fais toi plaisir avec des motifs ou des unis qui te plaisent !

J’adore chiner et upcycler du linge de maison. Pour exemple, tu pourras trouver ma blouse Sezane like cousue dans une housse de couette sur le blog et aussi mon top Byzance cousu dans un drap uni que j’avais acheté trop petit pour mon lit !

Et si tu n’oses pas porter des vêtements aux tissus trop vintage, tu peux utiliser ces draps et vieux rideaux dans tes doublures de veste, de jupes, de poches, de sacs à main !

Ils peuvent également te servir pour faire des toiles !

Tu peux aussi acheter tes tissus à d’autres couturières qui vident un peu leur stock (de même pour les boutons, rubans, biais, dentelles…). Renseigne toi sur les prochaines brocantes, puces de couturières… Visite les Emmaüs près de chez toi.

Tu peux aussi fouiller sur les annonces vinted.

Récemment, j’ai découvert la plateforme Saventy Percent (je ne l’ai pas encore testée) qui permet de mettre des annonces pour vendre ses affaires de couture et d’acheter d’occasion des tissus et autres fournitures !

Recycle le papier pour les patrons de couture

plusieurs versions patron de couture

Tu as des enfants, des frères, des sœurs, des petits neveux et nièces qui font leurs devoirs et qui utilisent des brouillons ? Récupère-les pour imprimer tes patrons de couture A4 !

Si une des deux faces est libre, cela pourra à la fois éviter à ces feuilles de finir à la poubelle et aussi te faire faire des économies ! Le papier pour imprimer les patrons, à force, c’est coûteux. Surtout lorsqu’il y a une cinquantaine de pages à imprimer !

 

Une astuce que j’aime particulièrement pour faire de la couture plus responsable c’est de réutiliser le papier de soie des colis.

J’ai prévenu tout le monde autour de moi : si vous commandez des articles et qu’ils sont emballés dans du papier de soie : je récupère !

Tu n’auras plus qu’à repasser ton papier de soie et il te servira pour dessiner voire décalquer tes patrons !

Et bien sûr, si vraiment tu ne peux plus rien tirer de ton papier, mets-le à la poubelle de tri ! Sans tri, pas de recyclage !

la couture rend heureux

Astuces écolo pour faire de la couture plus responsable : le choix et l’utilisation des fournitures pour la couture

machine à coudre et couture

Comme tu l’as vu précédemment, l’un de mes plus grands leviers pour faire de la couture plus responsable, c’est faire de la récup et réutiliser tout ce qu’il est possible de réutiliser en couture pour mes nouvelles cousettes.

Cela permet vraiment de faire des économies, d’autant que la couture (surtout quand on est addict comme moi 😉 ) peut quand même revenir cher ; voire plus cher que quand on achetait nos vêtements dans le commerce parce qu’on n’en achetait pas autant que les piles de tissus pour lesquels on craque.

Tu vois ce que je veux dire ?

Investis dans des tissus responsables

Comme j’achète de plus en plus de tissus de seconde main, lorsque que je craque pour un tissu neuf, j’essaie au maximum d’acheter des tissus de qualité.

Je suis de plus en plus sensible à la provenance du tissu, à son impression. J’aime bien acheter des tissus bio voire GOTS. Ils représentent un certain budget (à partir de 25 euros le mètre environ).

De fait, je suis assez consciente qu’il faut avoir un bon niveau en couture pour investir dans des tissus plus chers qui demandent d’être plus sereins lorsqu’on coud.

Je vis donc dans un paradoxe assez amusant : soit j’achète des tissus de seconde main vraiment vraiment pas cher, soit j’achète des tissus neufs bio ou GOTS de très belle qualité et de fait au panier assez élevé ! 😊

Mais tu as aussi des vendeurs de tissu qui travaillent exclusivement avec les fins de série et de collections des maisons de couture. Cela te permet de racheter du tissu déjà produit (et donc pas de surproduction supplémentaire), de bonne qualité, à prix intéressant ! C’est le cas notamment de My Little Coupon

Du coup, comme je l’explique dans mon article sur mes conseils pour pratiquer la slow couture, j’achète un tissu quand je sais ce que je vais coudre avec. Je choisis d’abord mon patron, j’imagine en premier mon projet et ensuite j’achète le tissu.

 Cela m’évite de remplir inutilement mon armoire à tissus et de me frustrer ou culpabiliser !

La couture doit rester un plaisir 😊

Les tissus et le repassage

toujours repasser son tissu avant de le coudre

J’aime beaucoup le lin ! C’est une matière écologique avec beaucoup de cachet. Par contre, c’est un tissu qui se froisse énormément. Du coup, j’en utilise peu.

Lorsqu’on coud, le repassage est essentiel pour faire un travail qui soit vraiment propre. Par contre, je pense de plus de plus à l’avenir de mon vêtement une fois qu’il est terminé.

Comment vais-je l’entretenir ?

J’évite les tissus qui demandent trop de repassage. Déjà parce qu’à part pour la couture, le repassage, faut l’avouer, c’est pas trop mon kiff 😉 mais ensuite aussi pour faire des économies d’énergie.

C’est là que je fais entrer un peu la balance dans mon choix de tissu, ce qui peut rendre mes réflexions un peu longues parfois.

Même si le tissu n’est pas trop écologique dans sa fabrication, comme beaucoup de crêpes, j’en achète parce que je sais qu’ils seront économes en énergie à l’entretien : pas ou peu de repassage en séchage à l’air libre !

Mon tissu chouchou ? La double gaze de coton ! Il y en a des bio et même des GOTS. C’est un tissu qui peut être un peu délicat à coudre …

Mais une fois qu’il est cousu, personnellement, je le mets sur cintre et plus besoin de repassage ! Il se gaufre naturellement, j’adore sa texture !

Les fils de couture

fil couture ecologique

Concernant les fils de couture, j’investis dans des fils de bonne qualité, type Gutermann.

Lorsque je couds, je pense durable. Je ne veux pas que mes fils sautent à la première occasion et être obligée de réparer sans cesse.

Je ne veux pas que mes vêtements cousus main ressemblent à ceux de la slow fashion, cousus avec un timing ultra serré dans des conditions souvent très douteuses.

Je songe de plus en plus à tester les fils de coton pour être toujours plus proche de mes valeurs en couture. Certaines créatrices de tissus, comme Justine de Atelier Malherbe  en proposent dans leurs boutiques.

Lorsque j’aurai testé ces fils, je rajouterai un paragraphe à ce sujet dans cet article 😊.

Ce que je fais pour les couleurs que j’utilise souvent, comme le blanc, l’écru ou le noir, c’est que j’investis dans des cônes de fil comme ceux de la surjeteuse. J’ai un porte-bobine qui me permet de les utiliser sur ma machine à coudre.

Ca revient moins cher, bien sûr mais surtout, cela demande moins de plastique que plusieurs petites bobines de fil à jeter lorsqu’elles sont vides !

D’ailleurs, à la surjeteuse, je n’enfile que 3 fils (je fais donc du surfil et non du surjet). Cela permet d’économiser un cône de fil ! 

Utilise des patrons qui nécessitent peu de tissu

choisir son patron de couture

Parfois, il y a des patrons que vraiment j’adore ! Un vrai coup de cœur ! Comme par exemple la robe Passiflore de Deer and doe.

MAIS quand je vois que ça demande 4 mètres de tissus… Je me dis aïe aïe aïe ! Déjà, 4 mètres de tissu, selon le tissu choisi, ça peut vraiment coûter un bras et puis ensuite… 4 vrais mètres de tissu pour un seul vêtement que pour moi… Ce n’est pas un peu too much ?

Alors, même si sur certains coups de cœur, je ne peux pas résister et je craque, j’essaie de me raisonner un peu sur mes choix de patrons par rapport à la consommation de tissu qu’ils demandent.

Si cela t’intéresse j’ai répertorié une liste de patrons de couture à coudre avec 1 mètre de tissu environ dans un article dédié. Tu peux le retrouver ici.

Une fois que j’ai coupé mon tissu : que faire des chutes ?

coudre des échantillons débutant couture

Les chutes de tissu : un vrai souci pour les couturières. Cela peut encombrer, on ne sait pas toujours quoi en faire. Certaines chutes sont grandes, d’autres plus petites, voire inutilisables.

Je commence par les trier entre grandes, moyennes et toutes petites chutes.

Les toutes petites chutes et même les restes de fils de surjeteuse, je les utilise pour rembourrer mes éponges de cuisine, des jouets pour les chats. En mêlant ces toutes petites chutes avec des bouts de ouate tu peux faire des rembourrages pour tes coussins ou les paniers pour chats et chiens…

Je me sers des moyennes chutes pour faire les fonds de poches de mes vêtements, des grandes chutes pour les doublures de sac.

Tu peux aussi faire don de tes chutes de tissu. Certaines créatrices et certains créateurs les récupèrent pour leurs projets !

Je prépare un article pour te donner des idées de projets à réaliser avec des chutes de tissus. Mais tu peux d’ores et déjà trouver des astuces couture zero déchet sur la plateforme Makerist ! 🙂 

Ma technique pas conventionnelle du tout pour réduire mes chutes de tissu et faire de la couture plus responsable

couture responsable

Comme toi sans doute, je ne sais pas toujours que faire de mes chutes de tissu.

J’ai déjà pas mal de lingettes lavables à la maison et aussi des éponges, et aussi des essuie tout. Je n’ai pas besoin d’en coudre des centaines. Bien sûr, je peux aussi en offrir à mon entourage, c’est toujours sympa !

Du coup, pour ne pas me retrouver avec des montagnes de chutes de tissu, je prends souvent des RISQUES !

J’achète moins de tissu que nécessaire pour réaliser un patron (genre au moins 30cm de moins).

Alors c’est une pratique risquée, mais je t’avoue que je m’en suis toujours sortie.

Je joue en permanence à Tetris. Mais au moins, il me reste vraiment plus beaucoup de tissu quand j’ai fini de couper mon projet.

Bien sûr, je ne le fais pas tout le temps, mais de plus en plus en souvent.

Pour que tout passe et que j’ai suffisamment de tissu, je joue avec le droit fil (oui je sais c’est pas bien).

Mais souvent au lieu de placer ma pièce de patron parallèle à la lisière du tissu, je la place en perpendiculaire. Et ça fait vraiment gagner du tissu !!!

Cela est possible quand il n’y a pas de sens dans le motif du tissu bien évidemment.

Parfois, je m’arrange en coupant une pièce qui devait être coupée en pli en deux pièces qui seront donc ensuite assemblées (dans ce cas, n’oublie pas de rajouter les valeurs de couture ! )

Si tu veux tester cette technique pas du tout conventionnelle pour faire des économies de tissu, je te conseille de la tester sur un coupon que tu as déjà utilisé et dont il te reste des chutes, ou bien alors sur un tissu que tu n’as pas payé trop cher (histoire que tu m’en veuilles pas trop si ça rentre pas dans ton patron).

Vive la couture ! Vive la planète !

J’espère que mes astuces écolo te seront utiles pour coudre de manière plus responsable ! Si tu as d’autres idées et si tu souhaites réagir à mon article, je serais ravie d’échanger avec toi sur mon réseau d’échanges couturesques préféré : instagram ! !

Bonne couture !

 

Enregistre ce guide pour plus tard sur Pinterest 📌

couture responsable
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

contact blog de couture to do tout doux

Et si on parlait couture? 🙂

Si tu souhaites que je parle de toi, de ton entreprise, de ta mercerie, de ta jolie marque de patrons de couture ou même de ta friperie sur ce blog, n’hésite pas à m’écrire un billet tout doux

J’adore découvrir de nouvelles marques créatives, surtout lorsqu’elles correspondent 100% à mes valeurs : positivité, écologie, girl powaaa !

Et si tu as des questions au sujet d’un de mes articles couture ou de mes tutos couture, je serais ravie de te répondre !

Du moment qu’on est ensemble sur la même longueur d’ondes : passion couture et positivité, nous devrions bien nous entendre ! 🙂 

A bientôt !!